Projet Montety et aménagement de la gare SNCF

Article paru dans l’édition du 27 avril de Var-Matin – Demande de droit de réponse

Projet Montety et aménagement de la gare SNCF :

écoutez les habitants, Monsieur le Maire !

La réaction de Monsieur Hubert Falco, parue le 27 avril dans Var-Matin, n’est pas digne du respect de la vie démocratique que les Toulonnaises et les Toulonnais sont en droit d’attendre de leur municipalité face aux associations de quartiers. Alors que les CIL (Comités d’Intérêt Locaux) font des propositions pour améliorer encore le projet Montety et apportent des solutions innovantes pour la problématique de l’accès et du stationnement autour de la gare, Monsieur le Maire, visiblement très préoccupé par les prochaines élections, a décidé de n’y voir qu’une manœuvre politicienne à son encontre…

Les CIL ne font pourtant que se conformer à l’article L.2143-1 de la loi du 27 février 2002 (qui oblige les communes de plus de 80 000 habitants à dialoguer avec les comités d’intérêt local). Celui-ci indique que ces derniers « peuvent faire des propositions [au maire] sur toute question concernant le quartier ou la ville. Le maire peut les associer à l’élaboration, à la mise en œuvre et à l’évaluation des actions intéressant le quartier, en particulier celles menées au titre de la politique de la ville. » C’est ce que nous avons fait pour un projet qui concerne directement les habitants.

C’est notre rôle et notre devoir en tant que CIL que de donner notre position sur la restructuration d’un quartier dont nous dénonçons les problèmes sans relâche, sans arrière-pensées partisanes et malheureusement sans solutions pérennes apportées par la mairie. Ceci alors même que nous respectons les voies qui ont été décidées de manière démocratique. Évacuer le dialogue par voie de presse et par une réaction « politicienne » au mauvais sens du terme nous désole. Monsieur le maire ne voit-il pas les problèmes récurrents d’accès et de stationnement de la gare SNCF ? La requalification de l’îlot Montéty n’est-il pas le lieu pour réfléchir ensemble à mieux vivre dans notre cité ? Si cette réflexion est politique alors oui : nous faisons de la politique. Nous nous intéressons à la vie de la cité… Et, contrairement à d’autres, nous voulons dialoguer et pas seulement avec ceux qui disent oui à tout sans réfléchir parce que c’est la ligne décidée par un seul.

Bernard Cavarec, président du Comité d’Intérêt Local Strasbourg Haute-ville

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s